Votre navigateur est obsolète et non sécurisé. Vous ne pouvez pas bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce site. Pour une navigation optimale et sécurisée, merci de mettre à jour votre navigateur.
Tsirkas
Le site

      

 

   Stratis   TSIRKAS  (1911-1980)

                                                                                                                                                                                                                                                                                   

 

   Ce site se veut une introduction à l'oeuvre de l'écrivain grec Stratis Tsirkas (Στρατής Τσίρκας) dont le centenaire de la naissance a  été célébré en 2011. Son ambition, son pari même est d'amener les visiteurs à découvrir et lire l'oeuvre de Stratis Tsirkas tout en ne leur dévoilant rien du plaisir de la lecture, s'efforçant pour cela de ne rien révéler de l'intrigue des oeuvres romanesques.

   Il s'agit donc de faire connaître ou mieux connaître un écrivain de talent qui gagnerait incontestablement à être davantage lu. Stratis Tsirkas, que l'on surnomma le "Faulkner grec", fut certes romancier mais aussi poète, essayiste et traducteur.

   Stratis Tsirkas est, entre autres, l'auteur de trois romans regroupés sous le titre global Cités à la dérive (Le Cercle, Arianne, La Chauve-souris), oeuvre foisonnante et profonde dont l'engagement patriotique et politique ne se dément jamais, trilogie romanesque puissante et ambitieuse qui reçut en France le prix du meilleur livre étranger de l'année 1971.

 

 

 Espoirs… et appel !

 

  Contrairement à bien d’autres auteurs étrangers talentueux, l’œuvre de Stratis Tsirkas est assez copieusement traduite en français (cf. la

Bibliographie), on peut même penser que c’est en français qu’il fut le plus traduit jusqu’à maintenant, ce qui n’est, notons-le au passage, qu’un juste retour des choses dans la mesure où il fut lui-même le traducteur de plusieurs écrivains français en grec (cf. la Biographie).

 

   Pour autant, il serait souhaitable de posséder beaucoup d'autres traductions françaises d'oeuvres de Stratis Tsirkas comme celles de ses poèmes, de nombreuses autres nouvelles, de son journal intime, de sa correspondance, et peut-être, au premier chef, de ses deux essais consacrés au grand poète grec Constantin Cavafy. L’argument est double concernant la nécessité d’une traduction de ces deux ouvrages : ils nous donnent à mieux connaître l’œuvre d'un écrivain majeur comme Cavafy d'une part et nous font connaître la réception qu’en fit Stratis Tsirkas de l'autre tout en étant aussi une introduction à son oeuvre littéraire : coup double voire triple ! À bon éditeur-entendeur…

 

 

 

 

Bibliographie des principales œuvres

 

1937   Fellah (recueil de poésie)

1938   Le Voyage lyrique (recueil de poésie)

1944   Gens bizarres et autres nouvelles

1947   Avril est plus dur (nouvelles)

1954   Le Sommeil du moissonneur (et autres nouvelles)

1957   Nourredine Bomba et autres nouvelles

1958   Cavafy et son époque (essai)

1961   Le Cercle (roman - Cités à la dérive)

1962   Ariane (roman - Cités à la dérive)

1965   La Chauve-souris (roman - Cités à la dérive)

1966   Au cap et autres nouvelles

1970   Les Temps ont changé (récit)

1971   Cavafy le politique (essai)

1973   Journal de la trilogie "Cités à la dérive" (journal)

1976   Printemps perdu (roman)

 

 

 

 

         WebAnalytics        share

This website was created with Yoctown for free.
You too, create a website and create awareness about your activity.